Accompagner le développement des circuits courts en Haute-Gironde

Dès sa création, le Pays de la Haute-Gironde a inscrit le développement durable dans son projet de développement. En 2005, le Pays a élaboré un Agenda 21 dans le cadre d’un appel à projets lancé par le Conseil général de la Gironde. En 2009, il s’est engagé dans la mise en place d’un Plan Climat énergie territorial afin de travailler plus précisément à la limitation des consommations énergétiques, à la diminution des émissions des gaz à effet de serre et l’adaptation des pratiques.

L’agriculture représente un enjeu majeur en Haute Gironde en termes d’emplois, d’identité culturelle et géographique, d’accès au foncier, d’économie locale. L’ambition de développement durable du Pays de la haute Gironde trouve tout particulièrement son sens dans le cadre des circuits courts car les enjeux territoriaux liés à leur développement se situent à l’interface entre les enjeux d’aménagement, de développement économique et de réponse à des attentes sociales.

Le Pays a identifié des besoins émergents sur les modes de commercialisation des productions agricoles. En effet, dans le cadre des commissions de travail du Pays ainsi que dans les ateliers de concertation relatif au Plan Climat Énergie, de nombreux acteurs ont manifesté l’intérêt à développer des actions sur les circuits courts afin de mener une politique économique locale au service des
habitants du territoire.

< fiche rédigée en avril 2013>

Territoire(s) lié(s) à cette expérience

Chantier(s) lié(s)

Liens

Documents à télécharger

Partager