Réseau national des centres de ressources Politique de la ville

RNCRPV_Logo_OKPQA fait partie du réseau national des centres de ressources Politique de la ville.

 

C’est en 1993 que sont nés le CR-DSU Rhône-Alpes, Profession banlieue en Seine Saint-Denis et le centre de ressources du Secrétariat général à la Ville. A partir de 1998, sur les recommandations du Comité interministériel des villes (CIV), ces structures se sont développées afin de « renforcer et d’appuyer les politiques locales de constitution d’expertise et de formation ».

Aujourd’hui, on compte 20 centres de ressources régionaux qui couvrent la grande majorité des territoires concernés par la politique de la ville en 2014 (nouvelle géographie prioritaire).

Les centres de ressources ont pour visée principale d’accompagner la qualification des acteurs du développement social et urbain, à commencer par les professionnels de la politique de la ville.  Ils mettent à leur disposition des ressources (informations, documentation, expériences…) et favorisent leurs échanges. Dans leurs missions, ils tiennent compte d’une part de l’évolution des politiques publiques et des transformations qu’elles induisent, et d’autre part des réalités territoriales, c’est-à-dire des besoins identifiés sur le terrain et des systèmes d’acteurs locaux. A ce titre, ils constituent des observateurs privilégiés des dynamiques territoriales urbaines.

Ils s’adressent aux acteurs de la politique de la ville dans leur diversité : chefs de projet, agents des services de l’Etat et des collectivités locales, agents d’organismes publics, élus locaux, responsables associatifs… Ils permettent aussi une confrontation entre acteurs de terrain et chercheurs.

L’idée est de pouvoir répondre aux problèmes qui se posent dans les territoires sensibles pour que réussissent les politiques publiques. Il s’agit de confronter les pratiques entre tous mais aussi de produire une culture commune. Rencontres, séminaires, analyses d’expériences, documentation et service de questions/réponses, sont autant d’outils mis en place pour y parvenir. Les lettres mensuelles, les sites Internet créés par la majorité des centres jouent également ce rôle.

Le réseau national des centres de ressources

Les centres de ressources sont constitués en réseau national animé par le CGET. Ils sont amenés à mutualiser des outils, identifier des complémentarités et dégager des analyses communes et des propositions à partir de leur connaissance des réalités de terrain.

Reconnus dans leur expertise, ils ont pour rôle de faire remonter aux niveaux décisionnels, en particulier au niveau national, les questions auxquelles sont confrontés les acteurs locaux et les territoires dans la mise en oeuvre de la politique de la ville. Ils contribuent ainsi à la mise en œuvre des politiques nationales et à leur bonne adaptation aux contextes locaux, et accompagnent les expérimentations dans un objectif de diffusion et de pérennisation.

La Charte partenariale

Cosignée par Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et par les présidents des principales associations nationales d’élus (ARF, ADF, AdCF, AMF, AMGVF, Ville et Banlieue, Villes de France), cette charte vise à :

  • formaliser une vision partagée par les CRPV, à accroître la lisibilité de leur action et de leur valeur ajoutée ;
  • poser les grands axes de leurs missions prioritaires ;
  • définir les principes directeurs de la gouvernance de ces structures ;
  • identifier les grands engagements des signataires pour soutenir leur activité.

Le cadre de référence

À la faveur de la loi NOTRe, un nouveau cadre de référence a été rédigé (le précédent datait de 2011). Il décline les attentes de l’État à l’égard des structures qu’il cofinance.

Ce cadre s’adresse aux échelons déconcentrés de l’État – à qui il précise les attentes à porter dans le cadre de leur participation active à la gouvernance des structures labellisées – et aux centres de ressources eux-mêmes. Il leur prescrit les attentes de l’État pour la mise en œuvre des missions et en matière de qualité du service rendu.

Partager