Stratégie de territoire, enjeux du numérique et politique de la ville

12 Mai Stratégie de territoire, enjeux du numérique et politique de la ville

PQA a organisé la seconde réunion du cycle “Economie numérique et politique de la ville” à Bordeaux, le 6 avril 2017. Cette séance portait sur les stratégies de territoire : stratégies numériques territoriales ou stratégies locales incluant les questions numériques, et comment les quartiers prioritaires peuvent en bénéficier.

Une trentaine de personnes ont participé à cet échange : chefs de projet politique de la ville, numérique ou rénovation urbaine, opérateurs économiques, associatifs, chercheurs, originaires d’Angoulême, Bassens, Bordeaux, Cenon, Guéret, Pau, Périgueux, Poitiers,…

En matinée, Barbara DUBOIS, consultante missionnée par PQA, a introduit les échanges en revenant sur les conclusions des échanges de la première rencontre qui s’est tenue à Pau le 1er février 2017.

Evoquant les enjeux sociétaux posés par le numérique, elle a par la suite souligné le rôle des collectivités : « prévoir, organiser et mobiliser les acteurs pour s’engager dans une vision partagée du développement du territoire », les acteurs étant considérés au sens large, en qualité d’habitants, d’entrepreneurs, d’associations, de consommateurs, de salariés ou d’organisateurs et d’opérateurs économiques comme numériques.

Les témoignages de 3 territoires : Bordeaux Métropole, la communauté urbaine d’Arras et la communauté d’agglomération du Grand Guéret ont permis d’illustrer _ au regard de situations locales diverses _ autant de partis pris pour élaborer et déployer des stratégies de développement économique, d’attractivité, de marketing territorial ou de solidarité numérique. Ces présentations ont ainsi suscité un débat avec l’assistance, sur les moyens et les projets concrets qui pouvaient être déployés en déclinaison de stratégies différenciées.

L’après-midi, deux groupes de travail ont planché en atelier pour évoquer les enjeux prioritaires auxquels la stratégie se devait de répondre, mais aussi les points de méthode inhérents (facteurs de réussite, points de vigilance). L’échange de pratiques s’est concrétisé à travers la présentation, plus ou moins détaillée, d’une dizaine de projets locaux.

Par ailleurs, une initiative originale a été valorisée : le développement d’un “Siri Ch’ti” (application de commande vocale qui répond aux requêtes des utilisateurs). Il est en cours de réalisation par un collectif de chercheurs et experts au service de la communauté urbaine d’Arras, en mobilisant des données publiques locales.

Une restitution sera diffusée prochainement.

La prochaine séance du cycle : « les usages du numérique au service de l’employabilité et du développement économique » est fixée au 22 juin 2017 à Angoulême. PQA proposera aux acteurs de la Nouvelle Aquitaine ne pouvant se déplacer de participer à la rencontre en visio conférence. Le programme est à paraître prochainement.

Partager