La vie nocturne à Paris : Où aller et ce que vous devez savoir

Paris n’a peut-être pas l’atmosphère de fête nocturne des autres villes européennes, mais elle ne manque certainement pas de bars parmi lesquels choisir. 

Avec 20 arrondissements, chacun avec sa propre personnalité, vous avez l’embarras du choix pour passer votre soirée. Que vous cherchiez les meilleurs bars de Paris, des pintes bon marché avec les habitants ou à essayer la scène des cocktails artisanaux de la ville, la vie nocturne de Paris aura quelque chose pour vous.

Notre guide de la vie nocturne à Paris vous montrera tout ce que vous devez savoir pour faire la fête comme un local dans la Ville Lumière.

3 choses que vous devez savoir sur la vie nocturne à Paris

Paris, malgré toute son élégance, sa mode et sa haute couture, est en fait une ville étonnamment décontractée. 

À moins que vous ne vous rendiez dans l’un des bars d’hôtel, des boîtes de nuit ou des restaurants étoilés de la ville, il n’est pas nécessaire de vous habiller. En fait, vous aurez plutôt l’air d’un local si vous ne le faites pas.

Dans la plupart des restaurants et des bars, le code vestimentaire de nuit est à peu près le même que celui de jour. Laissez vos talons à la maison et ne vous inquiétez pas de sortir en jeans et baskets.

En revanche, les shorts et les tongs sont à proscrire, car ils vous feront fuir de la plupart des endroits, quel que soit le temps. En hiver, n’oubliez pas de vous emmitoufler dans un manteau ; les Parisiens sont toujours bien emmitouflés et boire un verre sur une terrasse est populaire toute l’année.

Contrairement à d’autres villes européennes comme Madrid et Lisbonne, les Parisiens ont tendance à manger plus tôt et sont plus flexibles en matière d’horaires. 

Certains endroits, notamment les bistrots, peuvent être tout aussi occupés à 20 heures qu’à 22 heures, et si vous voyez le signe « service continu », cela signifie un service non-stop de l’ouverture à la fermeture. Cependant, si vous voulez manger plus tard, sachez que certains prennent leur dernière commande à 22 heures. Vous pouvez donc rester après cette heure, mais vous devrez passer votre commande avant.

Les bars sont toujours gratuits, mais les boîtes de nuit font généralement payer l’entrée entre 5 et 10 €. Cependant, la scène des clubs s’est calmée ces dernières années, et de nombreux Parisiens sont heureux de rester tard dans leurs bars locaux préférés, ou d’aller danser dans les bars avec une piste de danse.

Conseil d’initié : les Parisiens ne sont généralement pas très turbulents et il est rare de voir des gens manifestement ivres dans les bars ou dans la rue. Donc si vous voulez boire comme un local, prenez votre temps avec une bouteille de vin français.

Un conseil pour la vie nocturne à Paris : elle est beaucoup plus discrète que ce à quoi vous pourriez vous attendre, mais elle reste très amusante

Les Parisiens sont plus qu’heureux de faire la fête, mais ils ont tendance à la faire en boîte plutôt que dans la rue.

Choisissez un quartier, n’importe quel quartier : 3 options pour une soirée parfaite 

1. Pigalle 

Pigalle n’est pas aussi miteux que son image pourrait le suggérer, et sa bonne sélection de bars le rend populaire auprès des voyageurs et des habitants.

Si vous descendez au métro Pigalle, le Lulu White d’inspiration Nouvelle-Orléans, qui accueille également ses propres soirées soul, funk et blues, est un endroit idéal pour commencer la soirée avec un cocktail. Si vous préférez un bar tiki, rendez-vous quelques portes plus loin au Dirty Dick.

En remontant de Pigalle vers Montmartre, vous trouverez le Marlusse Et Lapin, qui sert des pintes à 5 € toute la nuit. Ce bar excentrique est bondé le week-end par de jeunes montmartrois qui le fréquentent non seulement pour ses boissons bon marché mais aussi pour son décor inhabituel, l’arrière-salle étant conçue comme une charmante chambre à coucher, même si elle est un peu négligée, avec une baignoire, un lit et même une balançoire. À cinq minutes de là se trouve La Machine du Moulin Rouge, un espace tentaculaire doté d’une immense piste de danse, d’un club au sous-sol, d’un bar séparé et d’une terrasse sur le toit pour répondre à toutes les envies.

2. Oberkampf 

L’un des quartiers les plus animés de Paris à la nuit tombée, Oberkampf offre un choix infini de bars qui vous mèneront jusqu’au petit matin.

Si vous ne savez pas où aller, commencez par le métro Parmentier et remontez la rue Oberkampf pour commencer à faire du shopping. Parmi les endroits à surveiller, citons le Café Charbon, un charmant bar parisien de style brasserie où vous pouvez boire jusqu’à 4 heures du matin, ou le Nouveau Casino, un club et un lieu de concerts qui a accueilli des artistes comme Diplo et Lana del Rey. Vous pouvez également écouter de la musique live à L’International, un lieu intime situé au coin de la rue qui accueille des groupes post-punk et rock, des groupes électro et de la musique acide.

Si vous avez faim, arrêtez-vous chez PNY pour déguster l’un des meilleurs hamburgers de Paris. En remontant la rue, ne manquez pas de repérer Le Mur, un mur situé juste devant le café-bar La Place Verte, qui est repeint tous les mois par un groupe d’artistes de rue.

À cinq minutes à pied d’ici, en direction du quartier de Ménilmontant, se trouve également le bar à cocktails sur le toit Le Perchoir, qui offre des vues fantastiques, surtout en été. La rue Jean-Pierre Timbaud, toute proche, regorge également de bars et vaut vraiment la peine que l’on s’y rende pour La Loutre, un petit bar à cocktails génial qui sert des cocktails artisanaux pour seulement 6 € pendant l’happy hour et 8 € en plein tarif.

3. Le Marais 

Une soirée dans le Marais peut être plus discrète, mais ce quartier attire une foule branchée qui cherche à rester tard pour dîner, boire et boire des cocktails.

La Candelaria est l’un des bars à cocktails « secrets » de la ville, servant des boissons à base de tequila et de mezcal dans l’arrière-boutique d’une taqueria. Il suffit de se faufiler dans le minuscule restaurant et de pousser la porte blanche sur le mur du fond pour entrer. Une autre adresse populaire pour les cocktails artisanaux est la Little Red Door, juste au coin de la rue, ou si vous cherchez une autre adresse plus secrète, le petit et intime speakeasy La Mina (14 rue Charlot) est caché dans une grotte sous le restaurant Carbon – demandez au personnel de vous indiquer l’escalier à votre arrivée.

Pour danser, rendez-vous dans la légendaire boîte de nuit parisienne Les Bains. Autrefois un spa fréquenté par Marcel Proust, Les Bains est aujourd’hui l’un des hôtels cinq étoiles les plus branchés de la ville, avec une boîte de nuit underground qui a vu tout le monde, de Mick Jagger à Naomi Campbell et Kate Moss, faire la fête toute la nuit.